Le riz est planté plus tôt cette année dans les micro-fermes thaïes

Dans la région de Sisaket, où notre riz thaï est cultivé, la saison des pluies a commencé plus tôt cette année nous dit Yanika. Du coup, au lieu de démarrer en mai, les premières plantations sont intervenues dès le mois d’avril. 

 

Tout au long du mois de mai, le repiquage des jeunes plants s’est poursuivi : soit à la main, pour les futures semences, soit avec l’aide des petits tracteurs. 

 

 

Un cycle du riz sous haute surveillance

L’eau de la mousson est contenue dans les rizières par des petites digues qu’il faut entretenir. Yanika nous fait part de l’inquiétude sur place : les pluies seront-elles encore suffisantes au mois de juin pour permettre au cycle du riz annuel de se poursuivre dans de bonnes conditions ? 

Ce n’est que lorsque les plants atteindront une hauteur de 3 à 4 pieds, soit plus d’un mètre, que la récolte pourra commencer. On sera alors au dernier trimestre. Croisons les doigts car ce riz est unique !  

 

Un riz exceptionnel qui ne pousse que dans cette région de Thaïlande

Le riz Hom Mali cultivé dans la région de Thung Kula Rong-Hai, qui comprend la province de Sisaket, bénéficie d’une appellation d’origine géographique protégée (IGP).   

Cela signifie que son arôme et sa saveur exceptionnels sont le fruit : 

  • De caractéristiques particulières et uniques de ce terroir : nature du sol, quantité d’eau utilisée, climat… 
  • Des connaissances humaines locales qui jouent un rôle primordial dans la production : de la sélection des semences de qualité jusqu’à l’application de méthodes de culture adaptées, la construction de diguettes et la segmentation des rizières pour retenir l’eau nécessaire à la croissance du riz. 

 

 

 

Découvrez notre gamme de riz thaï

Retour