Vipada et Yingsak fabriquent nos pâtes thaïes de riz

Elle, c’est Vipada. Lui s’appelle Yingsak. Et la petite, à peine 2 ans et demi, est surnommée Mill (on prononce Miou en thaïlandais). Un joli petit nom qui qualifie le travail de ses parents. Dans cette toute petite entreprise artisanale créée par la grand-mère de Yingsak, on transforme du riz biologique en délicieuses pâtes, ces noodles de riz dont sont friands les Asiatiques, les Américains et de plus en plus les Européens.

 

Une belle rencontre à 30 minutes de Bangkok

  

La mère est responsable de la production, le père de la commercialisation. Pour les aider, nous avons vu à l’œuvre moins d’une dizaine de personnes occupées aux différentes étapes de fabrication. L’atelier est petit : de l’extérieur, il ressemble à une maison individuelle. Pour le visiter, on est priés d’ôter ses chaussures.

 

Une fabrication artisanale

La fabrication de pâtes de riz est la seule activité de cette entreprise artisanale.

Première étape : les grains de riz entiers sont mélangés à de l’eau chaude dans la cuve image ci-dessus) pendant 6 heures. 250 kg de la crème ainsi obtenue permettent de réaliser 500 paquets de tagliatelles de 400 grammes.

Seconde étape : la crème est étalée sur de grandes plaques qui passent au four à 80 ° C pendant 6 heures ! Les plaques sont ensuite ventilées pendant 6 nouvelles heures.

Troisième étape : Les tagliatelles sont coupées et séchées sous des ventilateurs pendant 4 à 8 heures selon la saison et la chaleur ambiante.

Quatrième étape : le conditionnement est lui aussi totalement artisanal. Une armée de petites mains s’active pour trier les pâtes, les peser, les mettre en paquets.

 

 

C’est Vipada qui met la touche finale en collant nos étiquettes !

 

 

 

 

 

     

Retour