Le sourcing, notre coeur de métier

À l’origine de notre riz biologique thaï et de chacun des produits que nous avons développés, il y a toujours une belle rencontre.

Notre société a été créée pour proposer aux consommateurs français le riz du premier programme biologique et équitable en Thaïlande (lien vers rubrique qui sommes-nous) suite à la rencontre de Magali Bryla avec son initiateur, Francesco Vignola.

Tout est histoire de rencontre !

A titre d’exemple, c’est notre partenaire en Thaïlande qui nous a permis de faire la connaissance de Kaan. Ce jeune maraîcher bio qui avait travaillé sur un ferment qui permettait de fabriquer du vinaigre de riz bio. Nous souhaitions alors développer des produits alimentaires issus de la cuisine asiatique. Lors de notre première visite sur place, Kaan nous a montré les légumes qu’il cultivait dans sa ferme biologique. Ils étaient destinés au marché local et au restaurant biologique de sa femme à Bangkok.

De rencontres en discussions, nous nous sommes rendus compte que tout était réuni pour concevoir nos premières sauces thaïes biologiques : les légumes, le vinaigre de riz et… la chef pour mettre au point les recettes !

La recherche de petits producteurs

Plus récemment, les premiers contacts avec nos petits producteurs sri lankais et philippin sont intervenus en Europe. Ils avaient fait le voyage pour présenter leur produits à l’occasion du grand rendez-vous mondial de l’alimentation bio, le Biofach de Francfort.
« La première main que j’ai serrée, c’est celle de Donna. », se souvient Magali Bryla. Donna est la fille du propriétaire de l’exploitation philippine de sirop de fleurs de coco. Quelques mois plus tard, nous avons été accueillis sur place, dans une région très isolée, au sud des Philippines. Les échanges ne sont pas toujours faciles : Donna doit se déplacer pour pouvoir envoyer ses mails ! Nous avons assisté à toutes les phases de fabrication : la récolte sur les cocotiers, la livraison à l’usine, la cuisson du précieux nectar. Le père de Donna nous a fait visiter sa magnifique exploitation : la fabrication du compost, son jardin, son centre de formation à l’agriculture biologique (la salle de classe est en plein air, au cœur de l’exploitation…)

Autre exemple, c’est aussi en Europe que nous avons rencontré Evan pour la première fois. Il nous a également conviés à venir visiter son exploitation située au nord de Colombo, au Sri Lanka. C’est son amour pour ses arbres et l’attention qu’il porte à ses salariés et aux planteurs qui lui livre des noix de coco qui nous ont convaincus : il produit notre huile de coco et notre farine de coco.