Notre filière de sirop de fleurs de coco des Philippines

Notre sirop de fleurs de coco, provient d’un jardin d’Eden, sur l’île de Mindanao, aux Philippines. Le seul ingrédient est la sève des fleurs de cocotier.

Notre producteur, au cœur d’une nature intacte

L’exploitation est située à 30 km du mont Apo (2954 m), le point culminant des Philippines. Plus de 2 500 cocotiers sont cultivés sur plus de 60 ha dans cette région de nature intacte.

L’entreprise de notre producteur est complètement autonome : elle produit son engrais vert, développe ses moyens de lutte contre les ravageurs et pratique la polyculture (plantations de fruits, de légumes, récolte du cacao) et l’élevage (cochons, chèvres, poules).

Une école de l’agriculture biologique

Elle propose un programme de formation soutenu par l’Etat pour former les Philippins à l’agriculture biologique. 

La salle de classe est en plein air !

Le secret de fabrication de notre sirop de fleurs de coco

Le seul ingrédient de notre sirop de fleurs de coco est la sève des fleurs de cocotier, récoltée par des cueilleurs qui n’ont pas peur de grimper pieds nus à plus de 12 mètres du sol. Assister à leur ascension est absolument spectaculaire !

La sève des fleurs de cocotiers, naturellement sucrée, est prélevée grâce à une incision du bouton floral. C’est une pratique séculaire aux Philippines.

Les cueilleurs grimpent dans les arbres grâce à des encoches pratiquées dans les troncs tous les mètres.

La sève des boutons floraux est récoltée toutes les 6 heures, y compris la nuit. 1 récoltant ayant la charge de 30 cocotiers, il monte en moyenne 120 fois en 24 heures ! Chaque arbre produit 6 à 7 litres de sève par jour… Pour obtenir 1 litre de sucre, il faut 6 litres de nectar brut soit la production quotidienne d’un arbre.

Une faible transformation = les atouts naturels préservés

Les récoltants apportent quotidiennement la sève à l’usine. Leur livraison est vérifiée, acceptée ou rejetée avant d’entrer dans le processus de transformation. Le nectar récolté titre 45° Brix (ce degré permet de mesurer le taux de sucre dans le nectar). La sève est filtrée (micro filtre de 5 microns) avant d’être cuite dans des marmites en forme de wok.

Le liquide est alors porté à ébullition jusqu’à atteindre une concentration à hauteur de 77° Brix. Il est ensuite transféré dans des récipients portant une étiquette pour assurer la traçabilité.

Le sirop de fleurs de coco est alors prêt à être conditionné.

Sirop de fleurs de coco
Découvrez le sirop de fleurs de coco sur notre boutique