Notre filière d’huile de coco du commerce équitable du Sri Lanka

Notre huile de coco vierge est produite par une entreprise familiale depuis trois générations, certifiée pour ses bonnes pratiques. Sans oublier les gestes séculaires, elle a su s’adapter aux exigences sanitaires et propose aujourd’hui un produit de grande qualité.

L’exploitation biologique est située sur la côte ouest de l’île, la plus ventée.

Une terre propice à la culture biologique

Cette région en bord de la mer au terrain sablonneux et riche, bénéficie d’un climat idéal pour la culture des cocotiers. Elle est naturellement à l’abri des ravageurs et des maladies. Des plantes sont plantées au pied des arbres : cet engrais vert sert à amender le sol.

C’est le jeune responsable de l’exploitation, Evan, qui assure la formation des fermiers aux techniques de la culture biologique.

Une exploitation certifiée commerce équitable

L’exploitation d’Evan comprend 97 ha de cocotiers. Ses noix de coco et celles livrées par une quarantaine de fermiers à proximité sont transformées sur place, au cœur de la

plantation. Outre la prime qu’Evan leur verse au titre du commerce équitable à l’achat des noix de coco(environ +5 %), les agriculteurs bénéficient, comme les salariés, de médicaments gratuits et peuvent consulter gratuitement le médecin lors de sa visite sur place, tous les

trois mois. Les salariés de l’exploitation sont logés sur l’exploitation et leur salaire est garanti en cas de maladie.

La « nourriture de l’âme » sous les tropiques

Considérée comme "la nourriture de l’âme" sous les Tropiques, l’huile de coco est parée de toutes les vertus dans les cultures traditionnelles. Oubliée dans nos pays depuis la deuxième guerre mondiale l’huile de coco fait un grand retour grâce à de nombreuses études.

Elle est idéale en cosmétique : tout à la fois hydratante, apaisante, nourrissante, elle permet de composer soi-même des crèmes simples aux multiples utilisations dont quelques-unes sont suggérées dans notre livret de recettes.

Elle est excellente en cuisine : très stable à la cuisson, y compris à haute température, l’huile de coco ne dégage pas de composés toxiques. Elle se substitue avantageusement au beurre et aux autres huiles.

Dans plusieurs endroits du monde, le cocotier est baptisé «l’arbre de la vie».

Un procédé long et délicat = une huile de coco de grande qualité

Son procédé de fabrication, à basse température, est le gage d’une huile de coco de grande qualité.

La récolte des noix de coco, à l’aide de grandes perches de bambou, intervient toutes les 4 à 6 semaines, toute l’année. La première enveloppe verte est laissée au pied de l’arbre par le cueilleur.

Acheminée directement dans un autre bâtiment, la chair sera pressée à froid. L’huile obtenue va subir plusieurs étapes de décantation et de filtration… Après la dernière filtration (de l’ordre du micron), elle va passer dans une machine à basse pression pour obtenir un taux d’humidité inférieur à 0,03 %. Ce procédé long, à basse température, est le gage d’une huile de coco d’une grande qualité.

Le cocotier : précieux patrimoine !

L’Etat sri-lankais possède des terres qu’il distribue aux habitants pauvres qui souhaitent planter des cocotiers, en complément de revenus. Des tournées sont effectuées pour vérifier que les arbres sont bien entretenus.

Sur l’exploitation d’Evan, les jeunes pousses sont cultivées avec soin dans la nursery. Les meilleures sont données aux agriculteurs.

Les arbres, numérotés, sont l’objet de soins constants. Les cosses sont utilisées comme combustible.
Quant au résidu de chair de noix de coco, issu du pressage, il est également valorisé : il est transformé pour nous en farine.

 

 

Notre huile de coco vierge est proposée en bocal d’1 litre et de 500 ml.