La fête du sillon sacré à Bangkok

Les 12 et 13 mai dernier s’est déroulée la traditionnelle cérémonie du Labour royal dans la capitale thaïlandaise. Cette fête, présidée cette année par le Prince Vajiralongkorn, précède les semailles annuelles qui interviennent au moment des premières pluies de la saison.

Le premier rituel a eu lieu au sein du sanctuaire du temple du Bouddha d’Emeraude. Les moines bénissent les grains de riz de la première plantation symbolique, le Raek Na.

Le lendemain, à côté du palais royal, une longue procession de moines en costumes traditionnels se déroule autour d’une charrue décorée, conduite par une paire de bœufs. Il s’agit du premier labour, sous le regard des autorités royales.

Un plateau de sept bols est présenté aux animaux. Ils contiennent de l’alcool, de l’eau, du blé, du riz, de l’herbe, des haricots et du millet. Si les bœufs choisissent les céréales, alors la récolte sera bonne. S’ils préfèrent l’eau, c’est un signe annonciateur d’inondation. Enfin, s’ils se penchent sur le bol d’alcool, ce sera la sécheresse.

En 2015, les bœufs ont choisi l’herbe : la prospérité sera au rendez-vous dans les rizières pour les agriculteurs !

La fin de la cérémonie est émouvante. Les cultivateurs ramassent la terre et les grains de riz afin de les mélanger à leur semence ou pour les conserver en guise de porte-bonheur.

Nous leur souhaitons de bonnes semailles !

Retour