Songkran, la fête de l’eau chez nos riziculteurs thaïs

Les 13,14 et 15 avril derniers, nos interlocuteurs thaïlandais étaient injoignables. Ces journées étaient chômées à l’occasion de la grande fête qui marque la nouvelle année bouddhique : Songkran.

Sathian nous a adressé des images qui nous permettent de partager quelques moments forts des cérémonies traditionnelles avec les riziculteurs de notre programme de riz en commerce équitable dans l’Isan.

Les matinées sont consacrées à la visite des temples locaux pour faire des offrandes de nourriture aux moines bouddhistes.

Le fait d’asperger les statues de Bouddha est le symbole fort de ces célébrations partout dans le monde. Pour les Thaïlandais, ce rituel est un geste de purification, qui "lave des pêchés" de l’année écoulée et "éloigne la malchance" de celle à venir.

Songkran est l’occasion de se retrouver en famille, les enfants rentrent à la maison pour visiter leurs parents. Pour témoigner leur respect, les jeunes versent de l’eau sur les paumes des anciens. L’hommage aux ancêtres est un temps fort de la cérémonie.

Une fois achevées les cérémonies familiales, les plus jeunes se retrouvent pour participer au festival de l’eau : de grandes batailles dans des rues réservées, fermées à la circulation, avec des parades, et le couronnement de "Miss Songkran» en habit traditionnel.

Retour